CE QUE J'EN PENSE

Danielle Drouin

Qu’arrive-t-il au PQ?

 

C’est un fait incontestable que le Parti québécois possède l’équipe la plus compétente et propose le meilleur programme de tous les partis. Une équipe vaillante, intègre et expérimentée, un programme réaliste et conçu pour le bénéfice des Québécois.

 

Alors, comment expliquer qu’il demeure en troisième place dans les sondages? Les causes possibles  sont multiples.

 

D’aucuns trouvent que le chef manque de charisme (on pourrait en dire autant de Legault et de Couillard).

Les médias continuent inlassablement leur propagande anti-péquiste.

Pour certains, seul le parti qui n’a jamais gouverné représente le vrai changement.

 On n’associe le PQ qu’à l’indépendance même si celle-ci est reportée en 2022.

On associe la crise du Bloc québécois au Parti québécois.

Rares sont ceux qui s’informent adéquatement sur les programmes des partis.

Pour comble, des péquistes obnubilés par l’idée de déloger les libéraux du pouvoir ont eu le réflexe malheureux de changer de parti, dès qu’ils ont vu la CAQ dominer dans les sondages (!)

 

À cela j’ajouterais une réalité à laquelle on ne semble pas accorder l’importance qu’elle mérite. Il s’agit des 18 mois de gouvernance péquiste que les libéraux, avec l’aide des médias, ont dépeint comme catastrophiques.

 

Rappelons-nous la mise en scène grotesque du PLQ en avril 2014 où Couillard, en présence de tous ses ministres, exposait lors d’une conférence de presse l’état financier désastreux dans lequel le gouvernement péquiste avait laissé le Québec. Le gros mensonge sur le déficit budgétaire que l’on a gonflé à 5.8 milliards pour le regonfler ensuite à 7.3 milliards, alors qu’en réalité, il était de 2.5 milliards. Combien ont écouté Gérald Fillion dénoncer ce mensonge à son émission à Radio-Canada et combien ont lu son article sur son blogue Économie?

http://blogues.radio-canada.ca/geraldfillion/2014/12/04/58-milliards-de-dollars-un-deficit-invente/

 

Pendant des années, Couillard et Leitao ont répété ce mensonge aux Québécois, faisant paraître le PQ comme un incapable en matière économique. Comme un gouvernement irresponsable  qu’il était urgent de remplacer pour sauver le Québec.

 

On se souviendra aussi de la transparence mal interprétée dont a fait preuve  Nicolas Marceau lorsqu’il  a déclaré à Les coulisses du pouvoir :«On n’a pas été bons».  N’allons surtout pas croire que les électeurs, en lisant cette courte phrase à la une des médias, ont compris que le ministre des Finances  ne soulignait là qu’une seule erreur de prévision des revenus après avoir précisé  que «généralement on a toujours été très bons.»

 

Je me tape les commentaires d’à peu près tous les articles que je lis dans les médias (pénible!) et les réseaux sociaux, je discute avec des connaissances, des voisins. Et je constate que l’on a perdu confiance dans le PQ.  Ce PQ qui n’a pu rester au pouvoir plus de 18 mois, ce PQ qui a lui-même admis qu’il n’a pas été bon, ce parti pourri qui a mis le Québec dans le rouge, ce parti nul en économie. C’est fini le PQ, on l’a élu en 2012 et il a fait patate. Voilà ce que depuis des années je lis et entends. Et j’en passe.

 

Comment peut-on espérer que les Québécois – en tout cas, un bon nombre – aient envie de voter pour le Parti québécois avec cette vision erronée de la réalité?

 

Il est important que ces gens-là soient rassurés.  Pour ce faire, il faudrait laver leur cerveau de toutes ces faussetés qui y sont ancrées, leur rafraîchir la mémoire sur les bons coups du gouvernement Marois.  Il me semble que le PQ aurait intérêt à rappeler aux électeurs certaines de ses réalisations, sans chercher à se justifier, sans être sur la défensive. Juste leur dire, en passant, quelques mots de ceci:

https://drouindanielle.wordpress.com/2013/05/06/na-encore-rien-fait-de-bon-le-pq/

 

Il est impératif que le PQ soit élu dans six mois, sinon le Québec va couler. Sinon, adieu l’indépendance en 2022. Gardons à l’esprit que tout n’est pas perdu, car bien des partis ont été élus après avoir longtemps traîné en troisième place dans les sondages.

Publicités

avril 12, 2018 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire