CE QUE J'EN PENSE

Danielle Drouin

 

J’entends la fanfare
Et les choeurs d’orphéons
Ma mémoire explose

Ils sonnent l’éveil
D’une léthargie profonde
Ah! l’absence de toi

Et jouent les tubas
Pendant que ta voix résonne
Jusqu’à mes entrailles

Je souris aux larmes
Je n’entends plus mon bonheur
Ma mémoire implose

* * *

Partie me planquer
Dans ma bulle de misanthrope
Le temps d’une paix

* * *

Rides d’amertume
Coulisses de tant de larmes
Jamais essuyées

* * *

 


décembre 24, 2016 Posted by | Haïkus | 2 commentaires