CE QUE J'EN PENSE

Danielle Drouin

Le Temps

Ah, si le temps pouvait
Rebrousser chemin
Et s’introduire chez moi
Comme l’odeur du jasmin
Des matins d’autrefois

 

J’inventerais sur-le-champ
Une banque de temps
Où danserait la Belle du Maquis
Le soleil d’or
Des Immortelles

 

        Si le temps pouvait
Faire éclater les rires
Comme aux jours des glissades
Sur la neige des Noëls

 

                    Si le temps pouvait
                    Me rendre à souhait
                        Les jupes de ma mère
                        Et mon sac d’écolière
                        

                          Soulager  ces regrets 
                         De l’avoir laissé filer 
                              Emportant sous mon nez
                                     Comme le vent la poussière 
                             Mes plus belles années

                       Si le temps pouvait 
                              Abolir ce "Plus Jamais"
                       Tous ces imparfaits
                      Que l’âge conjugue

                                            
                                  Je retournerais voir la mer
                                         Ma Confidente aux bras tendus

                                  Je lui parlerais du bonheur 
                  De ne point savoir
                           Et  l’écouterais me dire
                     Comme je suis Belle
                  De ne point savoir

                

Et je suis là à languir

Dans le nid de mes souvenirs

À pleurer mes rêves

Envolés

             

              Mais le temps ne s’arrête pas

              Il me tue

 

              Il me tue le temps

              À coup d’aiguilles

              À coup de tic-tac…tic-tac   

                       tic… 

                              tac… 

Publicités

juin 20, 2015 Posted by | Poésie | Laisser un commentaire